26 Mar

Mathanalyse #2 : la géométrie

Publié par Nain0nain ,

Mathanalyse #2 : la géométrie

Hey salut tout le monde nous allons parler, aujourd'hui pour ce deuxième article de la série, de géométrie. Et puis on va essayer de relancer Soul - Gaâl !

Triangle
Triangle

C'est parti pour un exemple : (le sqrt c'est square root : racine carré) calculer la distance entre deux points A et B, dont les coordonnées sont xA, yA et xB,yB. La longueur AB est l'hypoténuse du triangle. C(xB; yA), A(xA; yA) et B(xB;yB). Soit la longueur AB d’après le théorème de Pythagore = sqrt(CA^2 + CB^2). La longueur CA = xC - xA, autrement dit xB - xA; et CB = yC - yB, soit yA - yB. On applique ça à notre théorème et bim AB = sqrt((xB - xA)^2 + (yB - yA)^2).

Cette formule est très pratique pour par exemple dans un jeu, où nous avons les cordonnée de A et B pour calculer la distance qui les séparent (pas besoin d'unité), nous utilisons un triangle rectangle pour faire toute les formules. Mais qu'est - ce qu'un triangle ? : une forme géométrique 2D de trois côtés. Bien sûr il faut savoir que tout ces forme géométrique que l'on utilise; cercle, carré, rectangle, losange... et ben n'existent pas en réalité. Il y en a pour qui c'est évident, mais pour d'autre c'est totalement impensable : ils ont pourtant bien vu leurs indénombrables formes géométriques sur leurs livres de maths !

Les dimensions !?
Les dimensions !?

Et bien figurez vous que non pas dans notre dimension. Je m'explique : en math la dimension 0, ou la 0D c'est un point. La 1D c'est une succession de point qui forment une droite : il n'y a pas d'épaisseur sur cette droite. La 2D, c'est une forme géométrique telle que le triangle ou le cercle, et la 3D ce sont les objets courant. En effet encore une fois les maths sont ici imaginaires, car prendre une plaque rectangulaire qui n'aurait 0 fm d'épaisseur, ne pourrait exister tout simplement dans notre dimension.

Il faut bien comprendre que les formes géométrique sont imaginaires, et seulement représentées sur une feuille afin de rendre plus compréhensible le contexte, mais c'est en aucun cas de vraies droites, ou triangles. La géométrie 2D ne sert qu'a faire des calculs, je dirai que c'est bien pratique.

Vers l'univers et haut de là
Vers l'univers et haut de là

Il faut donc bien comprendre que dans notre dimension, la 2D n'est qu'on concept mathématique ! Mais la 3D est bien composée de 2D, qui est composé de 1D, et elle même composé de 0D : un point.

Un seul et unique point, qui pourrait être l'atome indivisible, mais nous savons qu'il est fait de particules élémentaire, elles mêmes constituées de quarks... ainsi de suite ! Le paradoxe est que si on descends à chaque étape : que se trouve - t - il ? Une forme d'énergie toujours plus petite. Une question très pertinente et complexe !

Et puis même un segment serai composé d'une infinités de point, or ce segment à une fin est un début : je vous renvoie encore à cet arcticle ! Est - ce que cet unique point existe vraiment ?

Sur ce portez vous bien !

Nain0nain

Nain0nain

Commenter cet article

Suivez nous sur :