26 Oct

Semi-additionneur

Publié par Nain0nain ,

Semi-additionneur

Et c'est parti pour la deuxième partie ! On très est loin (enfin presque) ça devient palpitant, on va assembler plusieurs portes logique pour donner une addition de deux bits !

  • Comment on la fait ?
  • Et pourquoi on l’utilise ?

1. Comment on la fait ?

Haha réfléchissons ! Donc un petit tableau !

?

?

Mais comment on peut faire 2 : Rappelez vous en binaire 2 = 10. Décortiquons plus, dans un nombre à deux chiffres, il y a deux rangs : Pour les 4 nombres : 00, 01, 01, 10. Donc le rang premier : 0, 1, 1, 0 (Hé mais ça me rappel quelque chose); Oui ! La porte XOR (c'est pas pour rien que je l'ai faite) Et le rang deuxième : soit 0, 0, 0, 1 Tiens une autre, ha oui la AND ! Exactement, il y a donc deux portes soit deux inputs et deux outputs ! La XOR(la somme) et la AND (la retenue) !

Il suffit de mettre les entrées des portes ensemble, et les deux sorties séparément: avec la retenue en 1er dans la lecture du chiffre, et ça donne cela :

Héhé voilà !

Héhé voilà !

2. Pourquoi faire ?

Oui vranchement qui voudrai faire 1 + 1 = 2 ? Pas besoin de tout ça, non ? Hé mais attendez 5 sec ! ça ne vous dit pas de faire cela à la chaine, donc on pourrai faire 2 + 2 = 4, 4 + 4 = 8... Et ben pour ces additions, il nous faut une entrée que l'on a pas encore (voir prochainement, les "full adders") ! Mais regardez 2, 4, 8, ça ne vous fait pas penser au puissance de 2 ? Pour le premier 2 = 2^1, soit un additionneur de 1 bit (ça s'appel comme ça, même si ça calcule avec deux bits, c'est l'addition de un bit avec un autre), et ainsi de suite 2^n, soit des additionneurs de n bits (en Anglais : N bit digital adder)

Nous voilà maintenant dans les choses nettement plus avancées ! La prochaine l'additionneur complet ! C'est du même style

Nain0nain

Nain0nain

La suite des cours : ici

Retour au menu : fonctionnement du processeur
Commenter cet article

Suivez nous sur :