28 Sep

La porte ET

Publié par Nain0nain ,

Hey ! Salut tout le monde, j'espère que ça va ? (Je suis sympas je vais pas mettre juste la porte OU) Bon bah je vais vous parler de la porte ET, ou "AND" en anglais qui est légèrement plus difficile que la dernière vu, et qui fait aussi parti des portes logiques élémentaires !

  • Elle sert à quoi ?
  • Comment on la fait ?
  • Et pourquoi on l’utilise ?
  • C'est quoi les bits

1. À quoi sert-elle ?

C'est plus compliqué que la dernière étudiée : celle-ci à aussi deux entrée, et une sortie ! Ah ouais d'accord ! Pour que O = 1, il y a condition requise : Il faut que A (l'entrée 1) et B (l'entrée 2) soient égales à 1 toutes les deux, sinon la AND ne laisse pas passer le courant ! D'où mon nouveau tableau :

Héhé

Héhé

2. Comment on la fait ?

Cette fois il faut mettre deux transistor mais en série (pour la porte OU c'était en parallèle)

La voici

La voici

Ici comme pour la porte NON, la résistance R1 est importante, pour ne pas court-circuiter la sortie ! Encore une fois j'ai mis une LED mais j'aurais pu mettre ce que je veut entre la sortie et la masse (la borne moins de la pile).

 

Ici c'est très simple, pour le courant passe dans la sortie, il faut que les deux transistors laissent passer le courant et donc, il faut nécessairement que A = B = 1, sinon l'un des deux est ouvert et le courant ne passe plus.

 

Son symbole est le suivant :

Je vous le remet pas mais je peux mettre une LED (ou autre chose) reliée à la masse sur l'out

Je vous le remet pas mais je peux mettre une LED (ou autre chose) reliée à la masse sur l'out

3.Mais encore pourquoi ?

Là ça parait plus évidant ^^, par exemple lorsque que vous avez deux boutons, et qu'il faut appuyer sur les deux, pour des raisons de sécurité, pour que le jeu démarre; ça me semble bien concret.

4. Parlons un peu des bits :

Maintenant que vous êtes un peu plus famillier avec la logique binaire, on peut parler du coeur même de la numération binaire : les bits

C'est quoi réellement, j'ai déjà vu ça quelque part (à ne surtout pas confondre avec des bytes (qui est la traduction anglais de octet)). Un bit (qui est la contraction de binairy digit) correspond à un chiffre en base 2. Un nombre peut être écrit en n'importe quelle base : 10 comme la notre, 1, 25, 152... Enfaîte la base va indiquer quels chiffres sont permis : en base de 10, seulement 0,1,2,3,4,5,6,7,8,9 sont admis pour l'unité, puis pour passe de 9 à 10 on fait 1 (une dizaine) et 0 (unité), idem pour 99 à 100...

En binaire c'est pareil mais avec que des 0 ou des 1. donc 0 = 0, et 1 = 1. Effectivement mais encore ? Mais soyez patient ! Sauf que en binaire 2 n'existe pas (sinon ça serai trop facile... petites natures), il n'y a que le 0 et 1, mais nous pouvons les assembler, pour donner 1(dizaine binaire) 0(unité) = 2 ! Et donc un bit correspond à un chiffre mais en binaire où seuls les 1 et les 0 sont admis. On peut donc dresser le nombre de possibilités en fonction du nombre de bit (en sachant que un bit peut être 0 ou 1, soit 2 possibilités)

:

La porte ET

Un octet (pareil qu'un byte) contient 8 bits, soit 2^8= 256 possibilités, maintenant imaginez l'information contenu dans une seule image, des kilo octets (1 ko environ 1000 octets : 2^10 = 1024 octets) soit 1024 x 2^8 = 1024 x 256 = 262144 bits ! Le tableau du haut fait 4 ko, donc 1'048'576 bits, juste 1 million pour ce tableau ! Pensez à smileyadventure de 15Mo !

Maintenant on peut considérer que nos entrées A et B sont des bits, car A peut être 0 ou 1 et B pareil. Voilà pourquoi toute l'informatique est de type binaire, car seulement les états 0 ou 1 sont possibles.

Nain0nain

Nain0nain

La suite des cours : ici

Retour au menu : fonctionnement du processeur
Commenter cet article

Suivez nous sur :